NOVA Probiotics – Canada
logo

Hello

World

Nos 4 souches médicinales (sans produits laitiers)
NOVA Probiotics – Canada > Nos 4 souches médicinales (sans produits laitiers)

 

NOVA PROBIOTICS

Souches médicinales

REF#

 Lactobacillus  rhamnosus  NV-A193
 Lactobacillus  plantarum  NV-A139
 Lactobacillus  paracasei  NV-A172
 Lactobacillus  acidophilus  NV-A104

Liste des bienfaits de nos 4 souches probiotiques Vegan:

Chaque souche bactérienne faisant partie de notre collection a été isolée, identifiée, et purifiée suite à une récolte unique sur un sujet humain en parfaite santé. Ces souches ont été obtenues il y deux décennies, et sont naturellement reproduites dans notre laboratoire depuis. De nombreux tests sont effectués périodiquement afin d’assurer que les bactéries sont en santé et maintiennent leurs caractéristiques uniques.

Chaque souche de notre banque de souches a des effets bénéfiques prouvés sur la santé, et la sécurité de leur usage chez l’humain est bien établie. Elles sont classifiées biologiquement sans gènes transmissibles et sont rigoureusement analysées quant à leur identification, pureté, et viabilité.

Lactobacillus rhamnosus NVA193

L. rhamnosus NVA19se trouve sur la muqueuse gastrointestinale depuis la bouche chez les individus en santé. Elle se retrouve également dans les voies urinaires et le vagin chez les femmes. Son adhérence efficace aux cellules épithéliales dans l’intestin lui permet de faire férocement compétition contre les pathogènes, maintenant ainsi une puissante barrière intestinale. Ses effets bénéfiques incluent :

  • Une régulation à la baisse des réponses inflammatoires
  • Une importante diminution des symptômes de diarrhée
  • Une aide à la digestion de produits laitiers pour les usagers intolérants au lactose, grâce à la production des enzymes nécessaires au processus
  • Une promotion et un maintien de la santé générale des voies digestives

Lactobacillus plantarum NVA139

L. plantarum a tout d’abord été isolée depuis la salive humaine, mais se retrouve également dans la muqueuse intestinale humaine. C’est une puissante compétitrice face aux bactéries néfastes. Avec tout l’espace colonisable et les nutriments déjà utilisés, les pathogènes n’ont pas le choix de passer entièrement au travers du corps sans pouvoir s’y attacher et y croître. Ses effets sur la santé sont déjà nombreux mais continuent d’être découverts par de nombreuses recherches aujourd’hui encore :

  • Elle est efficace comme traitement pour le Syndrome du Côlon Irritable (SCI ou IBS), la maladie de Crohn, et les colites.
  • Elle préserve des nutriments, vitamines, et antioxydants importants.
  • Elle a été prouvée comme une des seules bactéries à produire la L-Lysine, un acide aminé vital.
  • Il a également été démontré qu’elle présentait une grande efficacité contre les allergies au soya selon des études récentes.

C’est une bactérie extrêmement bénéfique qui est généralement absente chez les usagers consommant une diète occidentale classique, mais qui est presque universellement présente chez les gens consommant des diètes traditionnelles à base d’aliments d’origine végétale.

Lactobacillus paracasei NVA172

L. paracasei se retrouve communément sur les contours des muqueuses chez les individus en santé, site où elle contribue au maintien de l’acidité intestinale à des niveaux appropriés. Les nombreux effets bénéfiques de la souche incluent :

  • Une opposition puissante à Salmonelle enterica, un pathogène humain dangereux, et Helicobacterpylori, responsable d’ulcères douloureux, toutes deux se trouvant fréquemment dans les voies gastrointestinales.
  • Une inhibition de Candida albicans.
  • Une réduction de l’inflammation intestinale.
  • Une assistance aux patients souffrant d’une colite ulcéreuse modérée ou de maladie diverticulaire.

Cette souche forme une puissante synergie avec L. rhamnosus, également présente dans nos formules probiotiques. Leurs effets et propriétés combinés leur permettent de résister à de très bas pH, et présentent des impacts de très longues durées sur le corps humain.

Lactobacillus acidophilus NVA104

Lactobacillus acidophilus se retrouve dans la bouche, l’intestin, et le vagin. C’est une souche très puissante, et est ainsi la cible de nombreuses études. De telles études ont démontré qu’L. acidophilus :

  • Contribue à la digestion d’aliments produisant ainsi du peroxyde d’hydrogène, de l’acide lactique et d’autres substances. Ces substances augmentent l’acidité dans l’intestin créant un environnement hostile à de potentiels pathogènes qui ne peuvent y survivre.
  • Contribue à la production d’enzymes clés telle que la lactase, souvent déficiente chez les personnes souffrant d’intolérance au lactose.
  • Augmente l’efficacité de l’absorption des vitamines. Certains nutriments pour lesquels L. acidophilus contribue énormément à l’absorption incluent les vitamines B et K, le calcium, et les acides gras.
  • Contrebalance de nombreux effets secondaires négatifs résultant de la prise nécessaire d’antibiotiques.

Lactobacillus acidophilus hydrolyse les caséines du lait grâce à des protéinases extracellulaires, produisant ainsi des acides aminés et peptides qui stimulent la croissance des bifidobactéries et propionibactéries, des bactéries probiotiques également présentes dans les formules NOVA. Ces échanges de facteurs de croissance favorisent un sain équilibre du microbiote intestinal, et créent par conséquent un environnement non-favorable à la survie des microorganismes pathogènes.